Les Classiques d’Anne Alassane #1 : Le Gaspacho Andalou

Les Classiques d'Anne Alassane #1 : Le Gaspacho Andalou

dimanche 30 mai 2021

Vous aimez cuisiner ? Vous aimez la musique ?

Chaque dimanche et pendant un mois, ne manquez pas votre nouveau rendez-vous avec la cheffe Anne Alassane, gagnante de la toute première saison de MasterChef et cheffe du restaurant Le Lanaud pour découvrir « Les Classiques d’Anne Alassane » !

Ou quand la musique classique inspire à l’artiste un autre art, celui de la cuisine…

Dans ce premier épisode des « Classiques d’Anne Alassane », découvrez quel morceau a inspiré à la cheffe un gaspacho andalou.

***

LES INGRÉDIENTS :

500 g de tomates mûres
1 concombre
1 poivron rouge ou jaune ou orange
1/2 oignon rouge
1 petite gousse d’ail
5 cl d’huile d’olive
5 cl de vinaigre de Xérès ou balsamique
5 cl de vin rosé
100 g de pain sec
Sel, poivre


***

LA RECETTE :

  • Découpez-le pain en gros cubes et placez-les dans un saladier
  • Versez-le vinaigre et le vin  dessus et mélangez bien de sorte que le pain absorbe tout le liquide
  • Commencez par monder et épépiner les tomates ; coupez-les en gros quartiers puis placez-les dans le blender avec le demi concombre et le demi poivron épluchés et découpés en dés, ainsi que la petite gousse d’ail et la moitié d’oignon détaillés en lamelles.
  • Mixez grossièrement et versez sur le pain.
  • Assaisonnez de sel et de poivre.
  • Réservez au frais.
  • Coupez le reste de vos légumes en brunoise (petits dés de 2 à 4 mm) et disposez-les dans un saladier.
  • Arrosez-les d’huile d’olive.
  • Salez et poivrez légèrement, puis mélangez les légumes pour qu’ils profitent tous de l’assaisonnement.
  • Recouvrez le saladier avec du film alimentaire et placez au réfrigérateur pendant au minimum une heure (tous les arômes se mélangent alors formidablement).
  • Au moment de servir, sortez le gaspacho et mixez-le à nouveau jusqu’à obtenir un mélange bien mousseux.
  • Servez le avec les petits dés de légumes assaisonnés.

La PETITE touche d’Anne :
« j’aime y mettre quelques glaçons…! »