PORTRAIT DE FESTIVALIER – « Spécial masterclass » : Florence et Frédéric

PORTRAIT DE FESTIVALIER - "Spécial masterclass" : Florence et Frédéric

mardi 3 août 2021

La masterclass est dirigée par la talentueuse pianiste Min-Jung Kym (www.minjungkym.com), pianiste franco-britannique de renom, également artiste Steinway. Ayant collaboré avec certains des plus grands musiciens et orchestres de la musique classique. Min-Jung Kym anime des masterclass sur tous les continents, en travaillant avec des lauréats de concours de musique internationaux.

Le Festival 1001 Notes sera pour vous l’occasion de vivre une expérience unique, telle que Florence et Frédéric.

festival-1001-notes-masterclass-min-limoges-2021

Festival 1001 Notes : Merci de vous présenter et de nous expliquer un peu comment vous avez connu les masterclass de Min-Jung Kym ?

Florence & Frédéric :  Nous sommes un couple marié, qui partage la même passion pour la musique et la pratique du piano. Nous habitons à Paris et Florence a fait le conservatoire de chant, puis il y a 5 ans maintenant elle a décidé de faire du piano. Et donc, Monsieur en a profité pour s’y remettre. Nous avons rencontré Min. Et en apprenant à la connaître, elle nous a proposé de participer à ses master classes. Comme cela correspondait aux périodes de vacances, nous avons sauté sur l’occasion. 

De toute façon la musique, c’est toujours une rencontre humaine. Quand on a une passion commune, il faut la préserver et profiter de cette expérience, qui nous rassemble et avec laquelle on se crée de beaux souvenirs. 

Festival 1001 Notes : Quel a été le déclic pour appréhender le piano ?

Florence & Frédéric : D’abord parce que le chant, est un art qui nécessite de participer à des chorales, que je n’avais plus le temps de faire et il se trouve que je souhaitais de toute façon jouer d’un instrument. Mon mari avait un piano qu’il avait gardé depuis 30 ans et c’est comme ça qu’on a choisi de prendre des cours de piano. C’est toujours intéressant de prendre des cours avec des professionnels, mais nous ce qu’on recherchait, c’était plus des cours avec un concertiste, et ce fut le cas avec Min-Jung Kym, qui est par ailleurs extrêmement pédagogue, passionnée et elle va droit au but. 

Festival 1001 Notes : Décrivez-nous un peu le déroulement d’une masterclass.

Florence & Frédéric : Ce festival est merveilleux parce que, le matin nous avons les master classes, donc chacun prépare un morceau et le joue devant Min-Jung Kym, qui nous corrige et qui interprète le morceau comme il se doit. Ce qui nous permet de l’entendre tel qu’il devrait être joué, sans faute et avec une technique parfaite. 

Pendant la pratique, c’est assez sympathique d’avoir les « critiques » et les retours de ceux qui suivent la même master class. On fait de belles rencontres et en tant que couple, c’est une belle expérience à deux.

Sur 5 jours, on est dans cette immersion-là, nous ne sommes pas pris par autre chose et cela nous met vraiment dans cette optique de jouer du piano. C’est vraiment quelque chose de linéaire, à la fois ça s’inscrit dans tous les cours qu’on a déjà eu et à la fois, on est dans quelque chose avec un très haut niveau pianistique.

min-gael-claviere-festival-1001-notes-classique-limoges-limousin-2021
Min-Jung Kym avec le pâtissier Gaël Clavière

Festival 1001 Notes : Quelle est l’objectif final de ces masterclass ?

Florence & Frédéric : L’intérêt d’une masterclass avec une personne comme Min, c’est qu’elle est concertiste. Prendre des cours avec un professeur de piano, c’est absolument essentiel, mais nous avions aussi besoin d’une pratique dans l’optique de jouer devant un public. C’est ce qui se passe dans une master class, avec les autres participants – même si ce n’est pas un publique professionnelle, cela oblige à jouer devant des personnes, ce qu’on n’est pas habitué à faire, parce que la pratique du piano, c’est quelque chose d’assez solitaire.

Notre grand bonheur, c’est vraiment de jouer du piano. Et puis si d’autres jouent mieux, ce n’est pas grave, on les écoute et on essaye d’apprendre ensemble.

Festival 1001 Notes : Comment avez-vous connu le Festival 1001 Notes ?

Florence & Frédéric : C’est par le biais de Min-Jung Kym, qu’on a découvert le Festival 1001 Notes. Elle nous a expliqué le principe de ce festival et ça nous a donné envie de le découvrir. De plus, cette région est magnifique, je dirais même féerique, ce qui rajoute de la plus-value aux concerts du Festival 1001 Notes, qui se déroulent généralement à l’extérieur, entre les bras de dame nature. Donc, nous sommes venus avec l’appétit de découvrir et la région et le Festival 1001 Notes.

Festival 1001 Notes : Qu’avez-vous pensé de la programmation une fois l’avoir découvert ?

Florence & Frédéric : On s’est dit, allons voir ! Parce qu’il est vrai que souvent, chacun reste finalement dans sa connaissance, avec les mêmes genres et groupes de musique. En regardant la programmation, on s’est dit que c’était très différent et que non seulement, on sera en terrain connu, mais on découvrira aussi d’autres groupes et styles, dans un environnement qui n’a rien à voir avec Paris.

On s’était dit qu’il fallait arrêter d’être dans la dynamique d’écouter que ce qu’on connaît et faire confiance aux organisateurs du festival, parce que même si on ne connaît pas, beaucoup d’artistes font de très belles choses. Et le Festival 1001 Notes est très éclectique, alors on a tenté le coup et nous sommes ravis de ce choix.

Festival 1001 Notes : Est-ce que vous regardez la programmation du jour ou vous vous laissez surprendre une fois arriver sur les lieux ?

Florence & Frédéric : Nous nous laissons totalement porter par le festival, ses activités, sa restauration et ses concerts. C’est une façon de profiter pleinement de cette nouvelle expérience.

Festival 1001 Notes : Quel concert vous a le plus marqué ?

Florence & Frédéric : Jusqu’à présent, il y en a trois. Le concert de Min-Jung Kym, était surréaliste. C’était une performance extraordinaire. L’électro avec Thylacine, c’était absolument génial, les compositions, l’ambiance, ce retour à la vie « normale » dans ce cadre vert, entre les arbres et la grandeur du ciel. Nous avons dansé sur de la musique classique électro, c’était vraiment mémorable. Et Orpheus XXI, qui était juste un concert surréaliste et magique, avec l’extraordinaire voix de la chanteuse, dans le cadre sublime de la terre en partage et les instruments dont on n’a pas l’habitude et qu’on a agréablement apprécié.

Nous sommes très heureux d’y avoir participé. On a voyagé, de toutes les façons possibles et c’est juste beau et libérateur !

Festival 1001 Notes : Qu’est-ce que vous souhaiteriez trouver l’année prochaine au festival ?

Florence & Frédéric : Le festival est très sympathique, je découvre des lieux et des artistes que je ne serais jamais allé voir spontanément et que je trouve tout à fait intéressent. Ça a beaucoup de charme, ce côté, on met des fauteuils sur l’herbe, des miroirs aux arbres et des lustres au-dessus des tables. Nous avons vraiment passé de très bonnes soirées.  

À partir du moment où on accepte l’idée de se laisser guider, faites-nous plaisir. À cette édition, nous avons eu de bons artistes qui nous donnaient ce qu’ils avaient de mieux, alors continuez ainsi et soyez dans un parti-pris de bonheur, parce qu’on vient oublier et partager des souvenirs ensemble.  

Au plaisir de vous retrouver !

Ouafa Zaidi

Retrouvez ici le programme des masterclass 1001 Notes.