Lorène de Ratuld

Piano

Soliste et chambriste, artiste au jeu passionné, Lorène de Ratuld aime à faire entendre et découvrir toutes les richesses du répertoire.

Après avoir obtenu au CNSMD de Paris un Prix de Piano Mention Très Bien à l’unanimité dans la classe de Brigitte Engerer, elle poursuit sa formation en cycle de perfectionnement auprès de Jean-François Heisser, en musique de chambre avec Christian Ivaldi et en accompagnement vocal avec Anne Grappotte. Primée lors des concours internationaux Piano Seiler en 2003, Piano Campus en 2004 (Prix de la SACEM, Prix Universal Music Classics et Prix Classica-Répertoire), elle est lauréate du Prix Lucien Durosoir, du Prix de l’Académie Internationale Maurice Ravel (2005) et du Prix International Pro Musicis (2011).

Invitée en soliste par d’importants festivals en France tels le Festival d’Auvers-sur-Oise, Piano à Auxerre, Les Matinales d’Arles, Les Serres d’Auteuil, Piano en Valois, le Festival Berlioz, le Festival de l’Epau, elle joue régulièrement à l’étranger (Festival de Salzbourg, Festival de la Ruhr, Midis-Minimes en Belgique, Chopin-Gesellschaft à Darmstadt, Cluj modern festival en Roumanie, Fondation Bru Zane à Venise…).

Lorène de Ratuld joue au sein de différentes formations : en 2011, elle fonde le Duo Luperca avec la violoncelliste Aurélienne Brauner ; entre 2017 et 2019, elle est aussi la pianiste du Trio Valadon (Raquele Magalhaes, flûte, Aurélienne Brauner, violoncelle). Partenaire appréciée, elle est invitée par les Solistes de l’Orchestre de Chambre de Paris, de l’Orchestre de Bordeaux-Aquitaine, et joue notamment avec Rémi Lerner, Guillaume Martigné, François Pineau-Benois. Elle accompagne régulièrement le baryton Mario Hacquard avec lequel elle développe des collaborations scéniques (spectacles « La Musique m’a Sauvé la Vie » puis  « 1917 – Chronique d’un livreur de piano »)

Son vaste répertoire en tant que soliste et chambriste reflète sa curiosité musicale et son désir de découverte. Interprète d’œuvres rares ou inédites, notamment de femmes compositrices, elle est aussi dédicataire de compositeurs d’aujourd’hui et joue les œuvres de Nicolas Bacri, Karol Beffa, Stéphane Bortoli, Pierre Farago, Nicolas Mondon, Florentine Mulsant.

Ses disques ont été salués par la critique. Le magazine Classica-Répertoire a dit d’elle : « Lorène de Ratuld, qui travaille en orfèvre des sonorités rares, prouve une fois encore qu’elle est une des jeunes pianistes qui comptent, et qui montent. » Son enregistrement de la Sonate de Dutilleux et des Etudes de Karol Beffa a été récompensé par le « Coup de Cœur » de l’Académie Charles Cros et son disque consacré à la musique pour violon et piano de Lucien Durosoir avec Geneviève Laurenceau a reçu le « Gramophone recommends ». En 2018 était publié son premier album en duo avec Aurélienne Brauner, consacré aux Sonates pour violoncelle et piano de Franck, Fauré et Vierne (Anima Record). Poursuivant son travail de valorisation des compositeurs méconnus, elle a récemment enregistré des œuvres de Jacques de La Presle (Salamandre – à paraître) pour le label Salamandre. Enfin, un disque consacré à Florentine Mulsant vient de paraître (AR-SE-SE).

Titulaire du Certificat d’Aptitude de professeur de piano, elle transmet sa passion pour la musique au CRC de Vitry-sur-Seine.