Historique

2005 à 2008 – La création de l’association

Afin de faire revivre une abbaye du XIIème siècle, l’association Opus 87 (fondée par Albin de La Tour et Gaëlle Delahaye) crée les Estivales du Chalard avec 4 concerts. A partir de 2006, le Festival devient itinérant dans des lieux de caractères du Limousin : l’Abbaye du Chalard, le Pôle de Lanaud (quartier Général de la race bovine Limousine construit par Jean Nouvel), La Maison du Berger (auditorium en bois de cèdre construit par un berger) et l’Eglise de Janailhac. Le Festival poursuit son développement et assoit sa notoriété en terre limousine au titre d’un festival de qualité mettant en valeur le patrimoine régional, des offres couplant concerts et golf ou vol en montgolfière sont créés.

2009 à 2011 – Le Festival devient 1001 Notes

Les Estivales du Chalard se rapprochent de l’été musical de Saint-Robert en Corrèze et deviennent le Festival 1001 Notes, en référence croisée au plateau des Mille Vaches (point culminant du Limousin) et au conte des Mille et une Nuits. Le Festival porte comme valeurs la transmission et le soutien aux jeunes artistes.
L’association crée la collection 1001 Notes avec l’opération “Le Maître et l’Elève” avec Raphaël Pidoux, Bruno Philippe et Elodie Soulard dans laquelle un artiste prête sa notoriété et son expérience à de jeunes musiciens. En 2009, le Festival se déplace sur 11 lieux, propose 20 concerts et invite plus de 120 artistes.
1001 Notes a été parmi les premiers festivals à utiliser les réseaux sociaux.
L’Eté Musical de Saint-Léonard rejoint le Festival 1001 Notes. Le Festival s’attache désormais à inviter les talents du Limousin et propose 1001 activités : cinéma, goûters, conférences, ateliers, stages…

2011 à 2016 – 1001 Notes, un festival, une saison de concerts et un label dédié aux jeunes musiciens

Le Festival se donne pour mission de populariser et décloisonner la musique classique. 1001 Notes propose de nombreuses créations, invite en résidence le compositeur Alexandre Benéteau et ouvre sa programmation à d’autres styles musicaux : rap, jazz, danse… Il inscrit des premières parties avec des jeunes musiciens et crée la bière du Festival : l’ “A-do-ré”.
1001 Notes lance le projet “L’Envol” avec la pianiste Natacha Kudritskaya en 2012, qui vise à accompagner de jeunes solistes dans leur insertion professionnelle. 1001 Notes lance une saison de concerts pendant l’année scolaire en coproduction avec les scènes de Limoges, l’Université de Limoges et la Fondation la Borie en Limousin. Philippe Jaroussky est invité lors de la saison 2014-2015.

Les Valeurs

  • Accompagner des jeunes artistes

    La vocation première du Festival est de donner un maximum de visibilité aux artistes en pleine ascension. En plus de permettre aux jeunes talents de se produire sur scène pendant le Festival, 1001 Notes leur offre un véritable accompagnement dans leur insertion professionnelle, avec deux projets d’enregistrement discographique : Le Maître et l’Elève et l’Envol.

  • Création et créativité

    1001 Notes fait la part belle à la création et à l’inédit. Comme chaque année, le Festival accueille un compositeur en résidence. 1001 Notes est également créateur de rencontres : le projet Le Maître et l’Elève permet chaque année à un jeune artiste de côtoyer et de collaborer avec un grand nom de la musique classique.

  • Ouverture

    Le Festival 1001 Notes a pour but de partager la musique classique avec le plus grand nombre en proposanrt une musique belle et simple, et en la rendre accessible et vivante. Il s’agit de redonner aujourd’hui toute sa légitimité à une musique classique qui sait être actuelle. Ceci passe par l’ouverture du classique à d’autres disciplines musicales, comme le jazz et les musiques du monde, afin d’explorer toutes ses facettes.

  • Convivialité et partage

    1001 Notes a souhaité créer des moments de partage et de rencontre entre tous ceux qui lui permettent d’exister. Lors des entractes, des diners, des pique-niques ou à la fin des concerts, artistes, bénévoles, adhérents et festivaliers peuvent se rencontrer et échanger autour de la bière du Festival.

  • Éveil musical

    Dans sa mission de démocratisation, 1001 Notes propose de faire découvrir la musique classique au jeune public lors des Premiers concerts. Pour que les enfants puissent apprécier toute la beauté de la musique, il s’agit de vrais concerts, comme pour les grands, avec des musiciens sur scène et de grandes oeuvres au programme.

  • Mise en valeur de la région

    1001 Notes a également pour vocation de promouvoir sa Région, le Limousin. Le Festival présente au public les talentueux artistes limousins en leur réservant une place de choix dans la programmation, et fait découvrir aux festivaliers les plus beaux lieux de la région, comme l’Abbatiale de Solignac ou la Collégiale de St-Léonard de Noblat. Enfin 1001 Notes participe à la visibilité du Limousin en développant un plan de communication à l’échelle nationale. Il noue également d’étroites collaborations avec de nombreux acteurs de la région, comme Renaissance Solignac ou le Jardin de Plaisance.

Equipe

Permanents

Albin de La Tour
Directeur

Angelina Mery
Communication, Coordination

Gaëlle Delahaye
Création Graphique

Olivier Chanteloup
Régie

Laurent Bugnet / Lapin Blanc
Photos, vidéos

Nous contacter

BUREAU

Alain Guenegou
Président

Nathalie Moiroud
Vice-Présidente

Jacques Bouvy
Secrétaire

Annick Lemaitre
Secrétaire adjoint

Jean-Marie Chalais
Trésorier

Alexis Pinot
Trésorier adjoint

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Denis Adam de Villiers
François de La Tour
Catherine Luuyt
Anne-Elisabeth Hassler
Marcelle Husson
Didier Moiroud
Mayvonne Bontemps
Danielle Pouzache
Maria Cibot

Et un grand merci aux nombreux bénévoles