Le pianiste Limousin Paul Beynet (piano) revient dans ses terres en trio, accompagné d’Elodie Roudet (clarinettes), Enguerrand de Hys (ténor). Ils forment le Trio Ayònis depuis bientôt deux ans et s’amusent à construire des programmes originaux et peu orthodoxes.
Ils ont choisi ici de rendre hommage à leur manière à Bach. La nomenclature de ce trio est atypique et les nombreuses possibilités qu’offre la rencontre de la voix, de la clarinette et du piano permettent d’éclairer de différentes couleurs et timbres la musique si riche et parfois si moderne de Bach.
Aux pièces célèbres, comme les extraits du Magnificat ou de la Passion selon Saint-Jean se mêlent des pièces moins connues, des pièces instrumentales et des hommages de compositeurs (parmi lesquels les célèbres Bachianas Brasileiras d’Heitor Villa‑Lobos) afin de faire entendre toute la richesse de la musique de Jean-Sébastien Bach.

Programme 60 minutes pour aimer Bach

Jean-Sebastian Bach : Magnificat BWV 243 : Ouverture, « Qui respexit humilatem », « Et misericordia »
Jean-Sebastian Bach : Passion selon Saint Jean, BWV 245 : « Es ist vollbracht »
Bela Kovacs : Hommage à Bach
Jean-Sebastian Bach : Cantata BWV 142 : « Jesu dir sei Dank »
Edouard Ferlet : Miss Magdalena
Charles Gounod : Ave Maria
Jean-Sebastian Bach : Cantate BWV 106 « Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit » : « In deine Hände », « Heute wirst du mit mir im Paradies »
Jean-Sebastian Bach : Suite no 1 pour violoncelle BWV 1007 : Prelude
Jean-Sebastian Bach : Cantate BWV 4 « Christ lag in Todesbanden » : « Den Tod niemand zwingen kennt »,  « Jesus Christus, Gottessohn »
Henri Dutilleux : « Au gré des ondes » : Hommage à Bach
Jean-Sebastian Bach : Messe en G BWV 23 : « Qui tollis peccata »
Heitor Villa-Lobos : Bachianas brasileiras no 5

Biographie Paul Beynet > Biographie Enguerrand de Hys > Biographie Elodie Roudet >
Réservez