Rencontre au sommet pour cette affiche qui réunit l’une des plus grandes chanteuses espagnoles, Nuria Rial, et l’ensemble baroque nominé aux « International Classic Music Awards 2019 » (ICMA) pour son album Concerti Napoletani per mandolino, Artemandoline.

Grâce à ce duo de prestige, ce sont pas moins de deux siècles de musique espagnole et napolitaine qui sont parcourus, deux siècles d’une tradition éclectique et complexe et aux contrastes féconds.

Embarquez pour un incroyable périple autour de la mandoline à travers les époques ! La mandoline : une musique rare, originale et authentique à la fois, symbole d’une musique espagnole qui balance depuis les temps baroques entre le savant et le populaire, entre culture élitiste et tradition folklorique… Le résultat de ces tiraillements vous est ici présenté : une musique brillante à la couleur locale bien marquée.

Programme Música Mediterránea

Giuseppe Antonio Brescianello (1690-1758) : Sinfonia N. V – Allegro- Adagio- Allegro
Antonio Maria Bononcini (1677-1726) : Aria «Non so, se più mi piace per fede o per beltà»
Francesco Bartolomeo Conti (1681-1760) : L’Astarto, Il ruscello amante ingrato“
Georg Friedrich Händel (1685-1759) : Aria “No se enmendará jamás”
Anonyme (Espagne, 17ème) : Marizápalos
Santiago de Murcia (1673-1739) : Fandango

Entracte

Lucas Ruiz de Ribayaz (1626- 1677) : « Luz y Norte » – Suite de danses espagnoles : Españoletas- Galería de amor y buelta- Achas y buelta del hacha- Xácaras por primer tono
Anonyme (Catalogne) : Deux chansons catalanes : La Dama d’Aragó – De Santanyi vaig partir
Antonio Lotti (1595- 1665) : Téofane « Lascia che nel suo uiso priache da lei »
Merula Tarquino (1667- 1740) : Ciaccona
Giovanni Paisiello (1740-1816) : Aria « Rien ne peut calmer ma peine »
Federico García Lorca (1898-1936) : 4 chansons populaires : Tres morillas de Jaén – El café de chinitas – Nana de Sevilla – Sevillanas
Anonyme (Naples, 18ème) : Follias

Biographie Artemandoline > Biographie Nuria Rial >
Réservez