Mourad Merzouki explore les rythmes populaires des tarentelles italiennes avec les musiciens du Concert de l’Hostel Dieu. En force et en nombre, ils s’emparent d’une fusion des genres insolite placée sous le signe du partage et de la générosité.

« Après le projet 7 Steps réalisé en 2014, j’ai souhaité poursuivre ce travail avec les musiques baroques. Ces rencontres  singulières et inattendues entre deux univers – a priori que tout oppose – font parties de ma démarche artistique. À travers mes créations, je n’ai eu de cesse d’amener le hip-hop vers de nouveaux horizons, de le confronter à d’autres univers  musicaux et à d’autres corps.
Dans Folia, la danse hip-hop rencontre les musiques baroques du Concert de l’Hostel Dieu, mais pas seulement : la danse contemporaine, la danse classique ou encore un derviche tourneur s’y entremêlent. J’ai voulu créer un véritable dialogue entre ces différentes disciplines.
Pour créer ce spectacle, j’ai eu le plaisir de réunir 16 danseurs et 8 musiciens dans ce projet ; ce qui correspondait à  l’envergure du Théâtre antique de Fourvière qui a servi d’écrin d’exception à la création de Folia lors des Nuits de Fourvière  2018. »
Mourad Merzouki

« Baroque et hip-hop font souffler un vent de folie. » Le Monde

« Il y a des choses que l’on aimerait prolonger toute une nuit tant la beauté et la poésie sont rares. Mourad Merzouki sait à merveille convoquer ces deux perles de culture. Folia, sa nouvelle création fusionne savamment les territoires. » Culture Box, France Télévisions

« Folia, une folie hip-hop et baroque » L’Express

« Une Folia des grandeurs » Le Figaro

Découvrez le CD du spectacle

Programme Folia

Santiago de Murcia : Tarantelas, extrait du Codex Salivar, Mexico
Henry le Bailly : Yo soy la locura
Anonyme : Tarentelles napolitaines instrumentales
Anonyme : La Carpinese, tarentelle
Antonio Vivaldi : « Adagio », 1er mouvement du Concerto RV 578
Antonio Vivaldi : « Cum dederit », extrait du Nisi Dominus RV 608
Anonyme : La Cicerenella, tarentelle napolitaine
Antonio Vivaldi : Sonate en ré mineur, variations sur « La Follia » RV 63
Antonio Vivaldi : « Sento in seno », extrait de Tieteberga RV 737
Antonio Vivaldi : « Si fulgida », extrait de Juditha Triumphans RV 644
Anonyme : Cachua serranita, extrait du Codex Martinez Compañon, Trujillo, Pérou

Biographie Artuan de Lierrée > Biographie Le Concert de l’Hostel Dieu > Biographie Heather Newhouse > Biographie Mourad Merzouki >
Réservez