En 2014, Mourad Merzouki convie l’univers baroque de Franck-Emmanuel Comte pour la création de 7 Steps. De cette première collaboration naît l’idée d’un projet plus ambitieux où danseurs hip-hop et musiciens baroques seraient réunis sur scène. Folia est un spectacle chorégraphique inspiré du répertoire baroque savant et populaire du bassin méditerranéen et au-delà… Mais Folia s’inspire avant tout de la folia, une danse emblématique du bassin méditerranéen, véritable fil rouge du ballet.

D’origine portugaise, la Folia, dont le terme signifie en portugais « amusement débridé » ou bien encore « folie », est liée au monde populaire, celui des bergers et des paysans. Le principe qui fait son succès est simple : une basse obstinée de huit mesures, sur laquelle se construisent des variations ou diferencias, est répétée avec insistance et générosité. Adoptée par les italiens, puis par l’Europe entière, elle évolue vers plus de virtuosité et de théâtralité sous la plume de Vivaldi. Son esprit et son style deviennent ainsi synonymes de créativité et de liberté.

Ces deux termes s’appliquent spontanément à l’univers sonore de Folia : une partition métissée, inspirée par l’univers visuel et poétique de Mourad Merzouki qui participe pleinement aux choix musicaux de ce projet. C’est ainsi que l’on retrouve en contrepoint du répertoire du Concert de l’Hostel Dieu les musiques électroniques de Grégoire Durrande. Celles-ci épousent littéralement les pièces baroques, les entourent et les prolongent, sans jamais les dénaturer. S’inspirant des basses obstinées des pièces populaires de ce programme, elles en amplifient le pouvoir hypnotique. Au final, Folia est un projet réellement à part, qui s’écoute autant qu’il se regarde.

Le spectacle a été créé aux Nuits de Fourvière en juin 2018. Il a reçu un accueil triomphal du public et de la presse :

« Baroque et hip-hop font souffler un vent de folie » Le Monde

« D’influence à la fois baroque et contemporaine, cette exploration du chorégraphe lyonnais est un énième pont lancé entre le lyrique et le hip-hop. Initié depuis « Récital » en 1998 ou « Boxe-Boxe » en 2010 avec le quatuor à cordes Debussy, le mélange de la musique classique et du hip hop fonctionne parfaitement sur « Folia ». Tarentelles italiennes, ballerines classiques, danse hip hop, les solos comme les mouvements de groupe sont d’une infinie précision, d’une puissance extrême. » France Info

« Folia, une folie hip-hop et baroque » L’Express

« Une Folia des grandeurs » Le Figaro

Programme Folia

SANTIAGO DE MURCIA Tarantelas, extrait du Codex Salivar, Mexico • 05:34
HENRY LE BAILLY Yo soy la locura • 04:26
ANONYME Tarentelles napolitaines instrumentales • 02:48
ANONYME La Carpinese, tarentelle • 05:24
ANTONIO VIVALDI « Adagio », 1er mouvement du Concerto RV 578 • 01:46
ANTONIO VIVALDI « Cum dederit », extrait du Nisi Dominus RV 608 • 04:38
ANONYME La Cicerenella, tarentelle napolitaine • 04:16
ANTONIO VIVALDI Sonate en ré mineur, variations sur « La Follia » RV 63 • 07:06
ANTONIO VIVALDI « Sento in seno », extrait de Tieteberga RV 737 • 04:33
ANTONIO VIVALDI « Si fulgida », extrait de Juditha Triumphans RV 644 • 02:53
ANONYME Cachua serranita, extrait du Codex Martinez Compañon, Trujillo, Pérou • 06:43

Dans l'Agenda

Le 20 juillet 2019 au Zenith de Limoges en ouverture du Festival 1001 Notes
Acheter vos places

Biographie Le Concert de l’Hostel Dieu > Biographie Franck-Emmanuel Comte > Biographie Grégoire Durrande > Biographie Heather Newhouse > Biographie Mourad Merzouki >