cover-toute-la-culture-retour-2020-festival-1001-notes

mardi 11 août 2020

Article publié le 11 août, Gilles Charlassier, journaliste chez Toute la Culture  nous propose son retour à chaud sur cette édition 2020 du Festival 1001 Notes.

Voici un extrait de l’entretien ci-dessous :

Après notre reportage pour le week-end d’ouverture, nous revenons pour la clôture de Mille et une notes, une oasis musicale au cœur d’un été que la pandémie du coronavirus a rendu bien aride pour les festivals.

La canicule n’a pas découragé les mélomanes, venus trouver une oasis de fraîcheur et de musique dans le Parc du Mazeau, à Saint-Priest Taurion, à une dizaine de kilomètres de Limoges, au bord de la Vienne et d’une ligne de chemin de fer à voie unique où passent quelques autorails – sur la ligne qui va à Eymoutiers et Ussel. En ce samedi 8 août, qui referme une semaine foisonnante de concerts et d’artistes, on a pu s’évader avec les garçons du Quatuor Adam, dont le nom ne fait pas tant référence à l’aïeul biblique que, dans une contraction onomastique familière, à la ville d’Amsterdam, où les quatre Français ont poursuivi leur études et où ils ont formé leur ensemble vocal. Le consort propose un florilège mêlant pages de la Renaissance, parfois un rien grivoises, dans le plus typique esprit rabelaisien, pop anglo-saxonne, spirituals ou encore chansons françaises, le tout avec une maîtrise à l’occasion ludique de la polyphonie. On retiendra, entre autres, l’habileté du bourdon ou des virtuoses translations phonétiques à consonances de contrepèteries dans Boby Lapointe et son irrésistible Ta Katie t’a quitté, sans oublier un complice jeu d’acteurs.

Pour consulter l’interview dans son intégralité, rendez-vous ici : https://toutelaculture.com/musique/classique-musique/mille-et-une-notes-une-cloture-festive-au-coeur-du-limousin/

Crédit photo de couverture : Toute la Culture