Guilhem Fabre (uNopia) : « On a tous envie de revenir à l’essentiel »

Guilhem Fabre (uNopia) : « On a tous envie de revenir à l'essentiel »

samedi 29 mai 2021

Un camion aménagé en scène pouvant accueillir un piano à queue et du matériel de sonorisation et éclairage… C’est cette idée aussi folle qu’évidente qui a pris forme avec la naissance du projet uNopia, créé par le pianiste Guilhem Fabre en 2019. L’artiste reprend enfin la route avec ses concerts itinérants et marquera un arrêt remarqué au Festival 1001 Notes cet été. Entretien.

Guilhem Fabre/uNopia, Festival des Forêts

 


Comment s’est passée pour vous l’année écoulée ?
 

« Au moment où je vous parle, nous avons notre premier concert depuis longtemps demain justement ! Alors jusqu’au dernier moment et aujourd’hui encore, on rafistole ce qui a besoin de l’être sur notre camion-scène. Entre les deux premiers confinements, nous avons tout de même pu effectuer une belle tournée. Puis rien entre octobre et aujourd’hui, hormis des résidences de création musicale qui ont pu se dérouler en avril dernier.


Comment est né le projet Unopia ?

J’ai eu l’idée la première fois en 2013. A l’époque, j’étais étudiant au CNSM. Je me suis rendu compte lors de concerts organisés en banlieue et dans d’autres lieux où la musique classique est peu répandu qu’il y avait un besoin de faire connaître la musique classique justement, y compris auprès des publics inhabituels. On s’apercevait qu’en donnant des clés d’écoute toutes simples, le public non initié accueillait très bien notre musique. A cette période, je voyageais aussi beaucoup. J’avais l’envie de conjuguer cela, le voyage, avec la musique. C’est ainsi que l’idée de construire un camion-scène est né. Ça m’a paru être la meilleure solution !

uNopia / Festival Terres Vibrantes

 

Quand avez-vous réellement commencé à voyager avec ce camion-scène et à jouer où vous le souhaitiez ?

La réalisation a pris du temps ! De 2015 à 2017, j’ai séjourné et travaillé à Moscou (Russie) mais l’idée a continué à faire son chemin. C’est en 2018 que le camion a pu être acheté et en 2019, les concerts à bord de ce camion-scène ont pu commencer.

Le pianiste Guilhem Fabre et l’acteur François Michonneau

 

Que nous réservez-vous pour votre troisième participation consécutive au Festival 1001 Notes en Limousin ? 

Avec François Michonneau, nous allons proposer une forme de représentation que l’on apprécie beaucoup : un duo acteur (François Michonneau) et pianiste (Guilhem Fabre). On y mêle des textes et de la musique. L’idée est de créer un récit autour du jeu d’acteur. Je trouve que cela a beaucoup de sens après cette pandémie. On veut revenir à l’essentiel.

D’autres projets en perspective ?

Cet été, nous avons pas moins de 32 concerts qui sont programmés dans toute la France. Sans compter un récital solo pour ma part et encore un concert piano à quatre mains avec une autre artiste… Et puis nous avons bien sûr ce projet de concerts itinérants entre Paris et Moscou entre août et septembre 2022 avec uNopia ! »

Plus d’infos sur le projet uNopia ici.

Lire la biographie de Guilhem Fabre ici 


Propos recueillis par Caroline Gaujard-Larson